Bury

Pol Bury (1922-2005)

Chicago
Photocollage
1969

______________________________________________________________________________________________________________

After Portrait of a man, Antonello da Messina, 30 x 24 cm, Digital monotype on canvas, 2001
7 cubes +1, wood, cork & electric motor, 140 x 25 cm, 2000

Pol Bury (1922-2005) was a Belgian painter, sculptor, jewellery designer, writer and graphic artist, also known for his fountains and monumental sculptures in public spaces.  Starting out as a Surrealist painter, he began to introduce movement into his works in 1953, gaining a reputation as one of the protagonists of kinetic art.  The mesmerisingly slow and erratic movements of his sculptures and reliefs distinguish him from other kinetic artists.(Gilles Marquenie)

1922:  Naissance de Pol Bury à Haine-Saint-Pierre, près de La Louvière, Belgique.

1929:  Vit en France: Guise, Lens, Angoulême.

1937: S’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Mons (Belgique) où il suit des cours de dessin et de décoration.

1938: Tour de France en bicyclette. Rencontre le poète Achille Chavée et devient membre du groupe surréaliste Rupture, ensuite     Groupe Surréaliste en Hainaut.

1939-1940: Travaille dans une usine qui fabrique des marteaux-piqueurs, près de La Louvière. Peinture principalement influencée par Yves Tanguy, ensuite par René Magritte.

1940-1945: Deuxième guerre mondiale. Pol Bury peint à peine, et part pour la France en 1940 (Marcilhac).

1941-1943:  Retourne en Belgique où il travaille dans une usine.

1943-1944: Membre de la résistance. Ayant été dénoncé, il fuit en France. Rentre en Belgique en 1944.

1945: Première exposition à la Galerie des Editions La Boétie à Bruxelles: Exposition internationale du surréalisme. Lors de cette exposition organisée par René Magritte, Il expose ses premiers tableaux surréalistes à côté des œuvres de Hans Arp, Victor Brauner, Giorgio de Chirico, Max Ernst, René Magritte, Raoul Ubac, e.a.

1946:  Première exposition solo à la Galerie Louis Cosyn, Bruxelles (tableaux surréalistes).

1947: Devient membre du groupe de la Jeune Peinture belge (fondé en 1945 par Robert L. Delevoy et René Lust).  Voyage en Bulgarie.

1948: Voyage en Italie (Capri). Rencontre Christian Dotremont et devient membre du groupe CoBrA (jusqu’en 1951).

1949:  Ouvre une librairie à La Louvière (Librairie de La Fontaine). Peinture abstraite

1950: Rencontre André Balthazar. Découvre les Mobiles d’Alexander Calder lors d’une exposition à la Galerie Maeght à Paris.

1952: Membre fondateur du Groupe Art Abstrait (avec Jo Delahaut et le critique d’art Jean Milo). Les autres membres du groupe sont: Collignon, Carrey, Plomteux, Saverys, Burssens et Hauror.

1953:  Abandonne la peinture “de chevalet” et présente ses Plans Mobiles pour la première fois à la Galerie Apollo à Bruxelles: reliefs manuellement mobiles . (Touchez S.V.P.!).

1955: Participe à l’exposition “Le Mouvement” à la Galerie Denise René à Paris (avec Agam, Calder, Duchamp, Jacobsen, Soto, Tinguely et Vasarely). Girouettes: sculptures reprenant le même principe des Plans mobiles avec pans manuellement mobiles.

1956: Crée avec André Balthazar l’Académie de Montbliart, précurseur de la maison d’édition et de la revue du même nom Daily-Bûl (1957).

1957-1958: Voyage en Italie.   Multiplans: reliefs mobiles intégrant un moteur.

1959: Premières Ponctuations: rupture définitive avec l’abstraction géométrique. Suivront les années suivantes: Vibrations et Erectiles.  Est invité par le Groupe 58 à Anvers pour participer à une exposition dans la ligne de l’exposition Le Mouvement. Connue sous le titre Vision in Motion / Motion in Vision il s’agit de  la première exposition internationale du groupe ZERO.

1961: Voyage en Italie (e.a. Milan) et quitte la Belgique pour s’installer en France (Fontenay-aux-Rose.  Participe à l’exposition Bewogen Beweging à Amsterdam.

1962:  Expositions solo en 1962 et 1963 à la Galerie Iris Clert.

1963: Commence à travailler de plus en plus en trois dimensions: premiers “Meubles”.  Premières Cinétisations.

1964: Représente (parmi d’autres) la Belgique lors de la Biennale de Venise. Première exposition solo aux Etats-Unis à la Galerie Lefebre, New York. Le Museum of Modern Art (MoMA) de New York acquiert deux pièces (R248 et S048).

1965:  Quitte Fontenay-aux-Roses pour s’installer à Saulx-le-Chartreux.

1966-1968: Vit et travaille principalement à New York. Rencontre Velma Skelton, née Horne, qui deviendra sa deuxième femme.

1967:  Travaille de moins en moins le bois. Le métal devient son matériau de prédilection: acier inoxydable, cuivre, laiton.

1968:  Quitte les Etats-Unis avec sa femme pour rentrer en France à la demande du galeriste Aimé Maeght.  Séjourne d’abord à Saint-Paul-de-Vence, s’installe ensuite à Paris.

1969:  Exposition solo à la Galerie Maeght, Paris.  Fontaine cinétique pour l’University d’Iowa, Iowa City, Etats-Unis.

1970: Premiers Ramollissements. Professeur de sculpture et esthétique à la Berkeley University of California. Première exposition rétrospective itinérante, commençant à Berkeley et se terminant au Solomon R. Guggenheim Museum de New York.

1971:  Première exposition rétrospective itinérante en Europe (Hanovre, Berlin, Düsseldorf, Charleroi, Paris).

1971-1972:  Réalisation avec Clovis Prévost des films 8500 tonnes de fer, Une leçon de géométrie plane et 135 km heure (Production Galerie Maeght). Publication chez Gallimard de “L’art à bicyclette et la Révolution à cheval”. Commande publique par le Fond National d’Art Contemporain (France): 4087 cylindres érectiles.  Les Musées royaux des Beaux-Art de Belgique acquièrent leur première œuvre de Pol Bury.

1973: 25 tonnes de colonnes: réalisation en collaboration avec les usines Renault d’une installation sculpturale monumentale (exposée à Bruxelles, Rotterdam, Humlebaek, Saint-Paul-de-Vence). Enseigne la sculpture au Minneapolis College of Art and Design, dont il est fait Docteur Honoris Causa.

1974:  Sculptures à cordes.

1976:  Première sculpture hydraulique. Installation Moving Ceiling pour la station de métro “Bourse” à Bruxelles.

1977: Exposition rétrospective itinérante (Mexique, Los Angeles, Austin, Portland,…).  Reliefs en bois.

1978:  Fontaine pour la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence.

1980: Fontaine pour le Solomon R. Guggenheim Museum, New York (accompagné d’une exposition solo).

1982:  Exposition rétrospective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

1983: Nommé professeur en sculpture monumentale à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

1984-1985:  Miroirs.

1985:  Deux fontaines pour les Jardins du Palais Royal à Paris.

1987: Commande pour trois miroirs monumentaux Skycatchers pour le Newark Liberty International Airport, New Jersey.

1988:  Fontaine pour les Jeux Olympiques de Séoul, Corée.

1994: Fontaine pour la Tohoku University of Art & Design à Yamagata, Japon. Exposition rétrospective itinérante (Dortmund – 1994, Turin – 1995, Ostende – 1996). Premier catalogue raisonné de l’œuvre de Pol Bury, par R.E. Pahlke.

1997:  Volumes figés et Papiers collés.

2001:  Ramollissements virtuels.

2004:  Exposition de fontaines au domaine du château de Seneffe (Belgique).

2005:  Décès de Pol Bury à Paris le 27 septembre.